Header

Le Défi Voile

Pour tous renseignements et questions –> les forums

Un défi

Initiée par l’Association des Paralysés de France, l’aventure des « Défis Voile Bretagne », anciennement baptisée « Handispi », a débuté en 1994 en Bretagne. L’expérience semblait alors incroyable, et pourtant, elle a fait des adeptes !

En juin 2016, du 06 au 10 juin, et pour la 22ème année consécutive, le « Défi Voile Bretagne » voguera dans les eaux bretonnes (Baie de Quiberon).

Des rencontres

Chaque année, l’aventure regroupe près de 150 personnes, handicapées et valides, jeunes et moins jeunes, afin de partager les plaisirs de la navigation. Durant une semaine, fauteuils roulants et béquilles restent à quai. A bord, on est marin avant tout. Dompter la navigation est une affaire d’équipe, une affaire d’hommes et de femmes qui se complètent, se soutiennent, s’enrichissent mutuellement pour réussir ensemble un défi nautique, et avant tout humain. Cette épopée ouvre les regards sur des paysages inaccessibles aux terriens et fait flirter la peau avec le soleil et le vent. Elle remplit le cœur de l’odeur d’embruns et fait lever la tête bien haute : matelot, capitaine ou pirate, chacun trouve un trésor, une force, une fierté, des ambitions.

Des envies à partager

Les « Défis Voile » ont une vocation pédagogique. En montrant que c’est possible, suscite des émotions, on donne de l’élan à toute personne, quel que soit son handicap. Chacun est acteur à sa manière pour dépasser le handicap et faire tomber les barrières. Les personnes avec une déficience intellectuelle ou un handicap moteur, les skippers et équipiers, les accompagnateurs, les associations nautiques, les ports et les communes traversés y trouvent une richesse nouvelle et la volonté de construire ensemble un futur accessible à tous.

Une initiative à développer

Chaque année le « Défi Voile » est un rendez-vous très attendu. La navigation est une activité interdite pour la plupart des personnes en situation de handicap, faute de structures sportives pouvant assurer un accompagnement sécurisé. Cependant, de plus en plus de centres nautiques s’équipent en matériels adéquats et font appel à des professionnels formés en sports adaptés. Comme ces avancements sont souvent liés à l’implication des responsables d’associations, de ports et de communes, chacun peut être acteur de changements en informant, en sensibilisant, en agissant pour que bientôt chaque personne en situation de handicap puissent partager les sensations et les émotions liées aux sports et aux loisirs.