Header

Aide mémoire de la vie à bord

janvier 17th, 2014 | Posted by Pierre-Yves in Organisation

Vous trouverez ci-dessous des informations sur la vie à bord d’un bateau complétées par des infos utiles d’équipages expérimentés :

Le bateau possède

un frigo ou suivant le bateau, une glacière.
un four,
de l’eau sous pression,
une ou deux douches, (mais privilégier la douche au port, plus confortable et spacieuse) + WC
de l’eau chaude… et même très chaude !
… et un réservoir de 360 litres


La vie à bord

Les voiliers sont pour des bateaux, spacieux et confortable. Mais ce n’est quand même pas comme au foyer ou comme à la maison. On peut même parler de promiscuité qui se fait encore plus sentir dans un espace restreint comme le bateau. Il est donc souhaitable que l’intimité de chacun soit respectée et que la solidarité et l’entraide prédomine pour le bon déroulement du séjour.

Mais c’est aussi un lieu de convivialité, aussi il ne faudra pas pour autant oublier que la vie à bord d’un bateau demande à respecter quelques mesures de sécurité et d’organisation.

Plus qu’à terre, il faut être vigilant quant aux consignes de sécurités énoncées par les skippers.


Le matériel à prévoir

Chaque participant prévoira des effets indispensables pour une semaine en mer :

• Un ciré (type veste de quart dans l’idéal : grand col qui protège du vent), un pantalon ciré et des bottes et suivant la situation de handicap, il est intéressant de prévoir une cape de pluie, en plus du ciré, car elle englobe bien la personne et peu protéger un éventuel siège moulé  ;

• Une veste chaude (type polaire), 2 gros pulls, 1 bonnet, 1 écharpe et des gants (pour les plus frileux) ;

• Les draps n’étant pas fournis prévoir un duvet (ou une petite couette), un oreiller et un drap housse, éventuellement des alèses. Les couvertures peuvent être intéressantes en navigation (mettre dans le dos pour plus de confort, sur une personne pour plus de chaleur…. ) ;

• Crème solaire (indice 40/60), lunettes de soleil (indice 3/4), casquette (+ de quoi l’attacher – la garcette, voir plus bas – à une étiquette ou passant sur la veste par ex). Attention, même par temps couvert, les coups de soleil ne sont pas à exclure – Vous pouvez également prévoir de quoi protéger les nuques (tissus à fixer à la casquette, etc…).
–> avoir de la crème dans les yeux étant relativement courant, prévoir de quoi les rincer !

• Un petit sac à dos pour les affaires personnelles,

• Maillot de bain (on ne sait jamais…),

• 2 paires de chaussures qui ne craignent pas l’eau ; Si besoin, des petits sacs poubelles (20 l environ) peuvent être attachés aux chevilles pour protéger les chaussures ;

TOUTES CES AFFAIRES TIENDRONT DANS UN SEUL SAC – pour des questions de place, les valises sont à bannir.


Le médical

Pour des raisons de sécurité, s’assurer auprès de votre médecin que vous pouvez sans risque partir 5 jours sur un voilier.

Penser à emporter les photocopies suivantes :

• la carte d’identité,
• la carte d’invalidité,
• la carte vitale,
• la carte de mutuelle.

Si vous suivez un traitement médical, n’oubliez pas vos médicaments pour la durée totale du séjour. En cas de perte ou d’oubli, il est souhaitable que vous puissiez fournir une ordonnance de votre médecin traitant, ainsi que ses coordonnées complètes.
Prévenez également les accompagnateurs de possibles crises comitiales ou autre (amener le matériel nécessaire si besoin).

Ça arrive même au marin… le mal de mer ! alors il faut penser à un médicament contre le mal du transport (à voir avec le médecin) et à de petits sacs poubelles… (ça peut servir…).

Divers

Il faut prévoir aussi :

• Des coupes faim faciles, à manger en mer (compote à boire, céréales, pâté, etc…) ;

• De quoi attacher les fauteuils sur le bateau pendant la navigation, de la « garcette » (petite cordelette) tout usage (dans les grandes surface de sports) ;

• De l’eau en quantité suffisante (la mer est salée…) ;

• Ça arrive même au marin… le mal de mer. Il peut arriver à cause de la fatigue, de la faim (d’où les coupes faim), le froid, la peur.
Vous pouvez alors penser à un médicament contre le mal du transport (à voir avec le médecin) et à de petits sacs poubelles… (ça peut servir…) ; Pour info, le mal de mer s’arrête une fois à terre !!
A lire : http://carnet-maritime.com/savoirs/le-mal-de-mer-la-loi-des-quatre-f.html

• Il est bien de penser à des coussins pour le confort ; Les sièges sur le pont des bateaux sont durs et des morceaux de mousses (ou autre) pour caler les sièges moulés ou une fesse (ou deux…), le dos, etc… mais aussi éviter d’abimer le bateau ;

• Pour les personnes qui ont du mal à tenir une position assise, pensez à utiliser un vieux siège moulé ou autre système permettant un maintien (assise, étrier si pieds cours pour se maintenir et redresser) – des antidérapants sont intéressant pour éviter de glisser quand le bateau “gite” (penche) ;

• Il arrive que même en Bretagne il fasse beau et chaud. Alors quand on mange dehors et pour être protégé du soleil, un « taud » genre petite bâche de 2m x 3m sera le bienvenu (et de quoi la fixer : la garcette) ;

• Et pour finir, une (ou plusieurs) multiprise pour mettre en charge (uniquement au port) les multiples téléphones, tablettes, ordinateurs, appareils photos, etc…. !

 

You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 Responses are currently closed, but you can trackback.